Conditions de prélèvements

 

La qualité du prélèvement a une influence primordiale sur le résultat des analyses effectuées : Fiabilité et exactitude.

Il est préconisé d’être à jeun ( 8 à 12h de jeûne ) pour effectuer une prise de sang, notamment pour les analyses suivantes : Bilan lipidique (Cholestérol, HDL, LDL, Triglycérides) , glycémie et TSH.

Par précaution, même s’il y a peu d’analyses qui nécessitent le jeûne, il est préférable d’être à jeun lors du prélèvement.

Par exemple, la présence de chylomicrons (globules lipidiques) va donner au sang un aspect laiteux (lactescence) qui pourrait empêcher certaines techniques de dosage.

Cortisol sanguin : Le matin vers 8h (taux de base).

Bilans hormonaux chez la femme : Bilan en début de cycle (J3) sauf indication contraire, la date des dernières règles doit être précisée.

Dosage de médicaments : Le prélèvement se fera avant la prise du médicament (taux résiduel) sauf indication contraire.

Rénine et aldostérone : Prélèvement en position couchée : décubitus d’au moins 2 heures, prélèvement position debout : déambulation pendant au moins une heure.

Examen cytobactériologique des urines : Urines de milieu de jet ayant séjournées au moins 4 heures dans la vessie ou de préférence urines matinales.

Recueil des urines de 24 h : Au réveil, vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter sur un récipient l’heure et la date de début du recueil.
Pendant 24 heures, recueillir la totalité des urines dans ce récipient.
Acheminer la totalité des urines au plus vite au laboratoire.

Prélèvement urétral : Prélèvement de préférence matinal avant la première toilette. Sinon attendre au moins 3 heures après la dernière miction (l’essentiel est de recueillir l’écoulement si présent).

Prélèvement vaginal : Ne pas faire de toilette intime avec un gel intime ou tout autre produit avant le prélèvement, éviter période des règles et éviter tout rapport sexuel dans les trois jours précédant le prélèvement et signaler tout traitement antibiotique ou antifongique .

Prélèvements de peau / phanères / cheveux : Il est préférable de réaliser ces prélèvements à distance de tout traitement antifongique général (7 jours) et 1 mois pour antifongique local pour les prélèvements d’ongles pour faciliter la culture.
Pour les prélèvements mycologiques de la peau et des cheveux, éviter de laver la zone 48H avant le prélèvement afin de laisser se former les squames.

Spermogramme :  Après 2 à 5 jours d’abstinence.

Scotch test anal :  Le matin au réveil sans être allé à la selle durant la nuit.